Le moment est venu de parcourir la troisième et dernière étape du Chemin Lebaniego pendante cette Année Sainte Lebaniego. Il ne reste plus que 13,7 kilomètres avec un dénivelé de 339 mètres pour vénérer le Lignum Crucis et arriver à destination : le monastère de Santo Toribio de Liébana. Cette troisième étape qui va de Cabañes à Santo Toribio est facile et c’est la plus brève des trois, ce qui, en plus de la proximité de la destination et du fait que l’étape précédente nécessite un effort supplémentaire, en fait la plus abordable des trois. Êtes-vous prêts à compléter le Chemin ?

HABARIO DE PEMBES - Année Sainte Lebaniego

Cette troisième étape commence à Cabañes, compte tenu que la plupart auront passé la nuit dans l’auberge de cette municipalité. De là, après avoir repris des forces, avoir pris un bon petit déjeuner et s’être bien reposés, on commence le Chemin en direction du « Habario de Pendes ». Ce site magique, situé entre les municipalités de Pendes et Cabañes, est un espace d’une grande importance naturelle, tant du point de vue paysager qu’écologique. C’est une esplanade peuplée de châtaigniers centenaires, c’est pourquoi beaucoup la connaissent aussi comme la (la châtaigneraie de Pendes). S’il y a un endroit parfait pour profiter de la nature en famille dans la région de Liébana, c’est sans aucun doute celui-ci.

 

 

Après avoir visité le « habario » et s’être reposé, avoir respiré profondément et avoir pris les photos de rigueur, le moment est venu de passer à la deuxième partie de la journée qu’offre le Chemin dans cette troisième étape, qui n’est autre qu’une visite d’une fromagerie artisanale et authentique, suivie d’une dégustation. Tous ceux qui sont captivés par cette délicatesse peuvent également en acheter pour en profiter chez eux et déguster les fromages à tout moment de l’année. Et en fait, cette fromagerie traditionnelle que vous adorerez à coup sûr est située sur le Chemin qui commence au habario de Pendes, presque au début du parcours.

Une fois que l’on en saura un peu plus sur les fromages du terroir et que l’on y aura goûté afin de savoir lequel on préfère, on continuera à descendre jusqu’à l’ermitage de San Francisco et de là à la municipalité de Tama. Une fois ici, il ne faut surtout pas manquer de se dévier 1500 mètres environ pour visiter le centre d’interprétation des Pics d’Europe. Étant entourés par l’immensité du parc national des Pics d’Europe, quoi de mieux que d’entrer dans ce centre pour connaître en profondeur l’immensité et l’importance de ce parc. Il est situé dans un bâtiment moderne mais construit avec des matériaux nobles tels que la pierre et le bois, avec différentes salles d’exposition qui montrent les caractéristiques du paysage du parc national, sa géomorphologie, sa faune et sa végétation, ses réseaux fluviaux et ses utilisations quotidiennes à travers la relation entre l’homme et la nature. En outre, on peut aussi voir la reproduction d’un temple roman, les différentes manifestations artistiques de la région, une scénographie du Beato de Liébana, des représentations de l’intérieur d’un logement, un refuge avec la présentation d’un ensemble d’ustensiles ménagers, un magasin virtuel, et bien d’autres choses qui témoignent de l’évolution du quotidien dans ce paysage lebaniego unique.

De retour au Chemin Lebaniego, la route mène à l’église de Tama, l’un des sites patrimoniaux intéressants à visiter, et en particulier ses vestiges romans. En outre, dans cette zone, il y a quelques bars ou l’on peut faire une pause ou boire quelque chose. Sur le chemin de Potes, on peut éviter la route en empruntant le chemin de Campañana, une promenade parallèle à la route qui se termine au centre de cette ville, l’une des plus belles d’Espagne.

TORRE DEL INFANTADO - Année Sainte Lebaniego

À Potes, on peut décider de passer la nuit dans l’auberge qui est gérée par le Centre d’études Lebaniegos, où se trouve la clé, et qui est située dans l’ancienne église gothique de San Vicente. L’auberge est dans un endroit privilégié, d’où l’on peut voir l’impressionnante Torre del Infantado, le bâtiment le plus symbolique de Potes, formant une belle image avec les Pics d’Europe en arrière-plan. La tour avait une fonction militaire et couronne la vieille ville de Potes, déclarée site historique et artistique. C’est un bon point de départ pour la visite touristique de Potes cette Année Sainte Lebaniego, qui devrait inclure ses célèbres ponts, ses maisons blasonnées ou les pavés romains de la vieille ville. Mais si quelque chose est essentiel à savoir sur le Chemin, c’est bien sa gastronomie extraordinaire et en fait, à Potes, il y a une offre variée, comprenant son cocido lebaniego typique, ses viandes ou le célèbre canónigo, un dessert à goûter absolument.

 

De Potes, on part pour le monastère de Santo Toribio, un itinéraire de 4,2 kilomètres, la plupart en montée. Une fois sur l’esplanade du Monastère, de style gothique classique et baroque, on traverse la Puerta del Perdón (porte du pardon) qui s’ouvre toutes les années saintes pour laisser passer les pèlerins. Vous vous demanderez certainement quand cela se produit-il, n’est-ce pas ? Eh bien, chaque année où le 16 avril tombe un dimanche, ce jour étant la fête de Saint-Thuribe, personnage historique et connu pour avoir apporté le Lignum Crucis à Liébana, une relique qui est considérée comme la plus grande portion de la croix du Christ.

On fête actuellement la 74e Année Lebaniego qui se terminera le 16 avril 2024. Pour cette raison, le monastère est ouvert au public presque toute la journée et sa messe de pèlerinage est célébrée chaque jour à midi. Pour ceux qui décident de ne pas séjourner à Potes, sachez qu’il y a une auberge pour les groupes de pèlerins à Santo Toribio.

C’est ainsi que se termine le Chemin Lebaniego. Cela vous dit de parcourir le chemin en cette Année Sainte Lebaniego? Nous attendons vos commentaires et votre visite en Cantabrie Infinie.