Asón-Agüera

La bande côtière reliant Castro Urdiales à Laredo est une région très touristique, avec des infrastructures et un urbanisme très développé, aux établissements hôteliers florissants et aux longues promenades très animées les week-ends. Les plages les plus étendues sont urbaines, telles que celle de Brazomar à Castro Urdiales ou celle de La Salvé à Laredo. La région a conservé son attrait paysager marqué par la rencontre de la mer et des falaises.

Asón-Agüera

Les vallées de l’Asón, Soba et Ruesga, à l’intérieur oriental de la Cantabrie, sont en plein essor, grâce au développement du tourisme rural, d’aventure et écologique. Cette région, bien connue pour la pêche dans le fleuve, pour les sanctuaires de Notre-Dame de La Bien Aparecida et le Saint Christ de Limpias, ainsi que pour accueillir quelques-unes des plus vastes grottes d’Europe, a encore beaucoup à découvrir en tant que destination touristique. Face à la relative massification de la côte, les vallées de l’intérieur oriental sont de véritables havres de paix et de nature. Leurs principales localités (Ampuero, Ramales de la Victoria et Arredondo) conservent leur spécificité, évocatrice des époques passées.

 

Au contact de la nature

Dans toute cette région, le contact avec la nature est le meilleur attrait. Dans ce paysage très accidenté, les forêts ne sont ni denses ni étendues, les chênaies et les hêtraies étant les plus abondants, les premiers étant les mieux conservés de Cantabrie. Mais la nature la plus attrayante dans cette région peu peuplée est précisément celle géologique. Entre les monts de Valnera, la Sierra del Hornijo et les monts Cañoneros, on trouve certains des reliefs les plus impressionnants de la région, parmi lesquels la faille où nait le fleuve Asón, avec une impressionnante cascade d’eau. Ces massifs rocheux de pierre calcaire renferment des systèmes de grottes qui attirent les spéléologues du monde entier.

Culture et tradition

L’intense activité portuaire qu’a connu la localité de Limpias jusqu’au XIXe siècle en a fait une région prospère, à l’architecture civile très riche. Ampuero, Ramales de la Victoria et Arredondo, très bien conservées, offrent des promenades paisibles et agréables dans leurs centres, qui révèlent un long passé de prospérité.

Les sanctuaires de la Bien Aparecida et du Saint Christ de Limpias sont deux importants centres d’attraction des fidèles chrétiens, qui participent en masse aux festivités.

Soulignons d’autre part, dans la vallée de Guriezo, la forge de l’Yseca, où sont conservés tous les instruments et outils propres à ce métier disparu. S’agissant d’une propriété privée, seul l’extérieur peut être admiré.

La côte orientale de la Cantabrie jouit d’un riche patrimoine historique. À Castro Urdiales, par exemple, on trouve le meilleur exemple de l’art gothique de toute la région, l’église de Santa María, qui date du XIIIe siècle et qui apporte du caractère à la ville marine. À Laredo, la vieille ville est cataloguée comme site historico-artistique et conserve son caractère médiéval. L’église de La Asunción est de style gothique et date du XIIIe siècle, ayant été successivement étendue jusqu’au XVIIIe siècle.

Une visite des villes côtières de Cantabrie

Ces villes sont situées sur la côte et ont joué un rôle important en tant que centre de commerce et de pêche à un moment donné de leur histoire.

Choisir une destination en Cantabrie

Besaya

Besaya

Campoo

Campoo

Costa Central

La Côte Centrale

Liébana

Liébana

Saja-Nansa

Saja-Nansa

Santander

Santander

Trasmiera

Trasmiera

Valles Pasiegos

Valles Pasiegos