Aujourd’hui, nous souhaitons explorer la Cantabrie d’une manière différente; cela vous dit de visiter la Cantabrie en chiffres ?

Tout d’abord, il convient de fournir un ensemble de données de base qui peuvent même sembler évidentes, mais en même temps nécessaires. Les deux nombres qui identifient notre Cantabrie infinie sont, d’une part, sa population, qui s’élève à 585 222 habitants, et d’autre part, son territoire, avec une superficie totale de 5321 km².

Pour commencer, allons au premier de tous les nombres : le 1. La Cantabrie est une communauté autonome uniprovinciale, c’est le premier de tous nos numéros un, mais ce n’est pas le seul car nous avons 1 parc national : les Pics d’Europe, et c’est dans ce pays qu’est né le numéro 1 du golf de tous les temps : Severiano Ballesteros. De plus, dans notre Cantabrie infinie, il y a un personnage de la mythologie locale connu sous le nom d’Ojáncanu, un être avec 1 œil sur le front qui était présent dans les histoires et les légendes qui étaient transmises de génération en génération. Ce personnage, qui vit dans des grottes, représente le mal, la cruauté et la brutalité.

Mais comme nous ne voulons pas vous laisser un mauvais goût dans la bouche, mais plutôt un goût délicieux et unique, nous vous dirons que la Cantabrie a une offre gastronomique impressionnante. Dans ce pays, vous trouverez 6 restaurants étoilés Michelin, 8 établissements distingués par le Bib Gourmand, 11 soleils Repsol et de nombreux « soletes » Repsol qui se distinguent tous par leur excellence culinaire.

Pour continuer à parler de ce qui nous rend uniques et exclusifs, un autre nombre qui nous définit est le 10, les grottes de notre territoire, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ces grottes, dont la plus importante est Altamira, considérée comme la chapelle Sixtine de l’art rupestre, sont de véritables trésors archéologiques qui nous transportent à une époque ancestrale.

À propos d’histoire et de chiffres, et si nous voyagions au XVe siècle, dans la commune de San Vicente de la Barquera ? Son célèbre Puente de la Maza qui donne accès à la ville date de cette époque et est connu pour ses nombreux yeux dans un demi-mètre de longueur. Savez-vous combien d’yeux ou d’arches il rassemble ? Nous vous conseillons de visiter ce joli village de pêcheurs, de traverser le pont et de les compter tout en profitant de la vue unique sur le village avec les Pics d’Europe comme tableau de fond. Pour plus de précision, nous vous donnerons un indice. Le pont a plus d’yeux que le nombre de grottes classées au patrimoine mondial de l’UNESCO en Cantabrie, plus que le nombre d’éléphants nés dans le parc naturel de Cabárceno, qui sont actuellement 24, ce qui, soit dit en passant, est un témoignage des efforts de conservation et de soin de la vie animale qui sont effectués dans ce lieu magique à ne pas manquer ; et moins que les mètres de chute de la cascade d’Asón.

Oups, excusez-nous, nous ne vous avons pas dit la hauteur de cette cascade impressionnante : ni plus ni moins que 50 mètres. Comme vous pouvez l’imaginer, il ne faut surtout pas manquer ce spectacle ! Et comme vous êtes dans la région, profitez-en pour visiter Santoña, prenez l’apéritif avec des anchois de la région et essayez de descendre les 763 marches qui mènent au Faro del Caballo. Situé au pied du mont Buciero, ce circuit est un incontournable pour les amateurs de randonnées et de paysages.

CAMINO LEBANIEGO

Cantabrie en chiffres

Et à propos de longueurs et de distances, est-ce que « 72 kilomètres » vous dit quelque chose ? Voici un indice : en Cantabrie, nous fêtons la 74e année jubilaire. Continuons avec les nombres. Cet événement trouve son origine dans la région Lebaniega où il y a un monastère qui conserve la plus grande pièce de la Croix du Christ, appelée Lignum Crucis. Mais revenons à ce nombre, le 72. Vous avez deviné ? Pas encore ? Ce sont les kilomètres du Chemin Lebaniego. Ce chemin de pèlerinage relie San Vicente de Barquera au monastère de Santo Toribio de Liébana en 3 étapes. Autrement dit, à San Vicente, vous devez compter les yeux du Puente de la Maza et visiter le kilomètre 0 du Chemin Lebaniego.

Comme vous pouvez le voir, en fin de compte, tout est une question de chiffres et ce sont eux qui nous mènent jusqu’au chef-lieu de la Cantabrie, Santander, où se trouve le célèbre Palais royal de la Magdalena. C’est l’une des images les plus célèbres de la ville de Santander. Ce palais, qui appartient actuellement à la municipalité, a été une résidence royale, siège de l’Université internationale Menéndez Pelayo et a servi de décor de séries télévisées. Saviez-vous que ce bâtiment emblématique compte 365 fenêtres ? On dit que le roi Alphonse XIII avait ordonné leur construction afin de regarder à travers une fenêtre différente chaque jour de l’année, car il était fasciné par la beauté de Santander (cela ne nous étonne pas du tout). Cette magnifique construction est un symbole de l’élégance et du charme de la ville, et offre des vues spectaculaires sur la mer Cantabrique.

Terminons cette liste avec un nombre très élevé : le 6200. C’est le nombre d’hectares couverts par le barrage de l’Èbre, un lieu de beauté sereine et de tranquillité dans le sud de la Cantabrie, au cœur de la région campurrienne. Ses eaux offrent un paysage impressionnant et sont le cadre idéal pour la pratique d’activités nautiques et pour se détendre en pleine nature.

Ce ne sont que quelques-uns des chiffres et des données qui font de la Cantabrie une destination fascinante et unique. La région regorge d’histoire, de nature luxuriante, de saveurs authentiques et de lieux magiques qui attendent d’être découverts par vous et les vôtres.

Avez-vous apprécié ce blog sur la Cantabrie en chiffres ? Nous vous invitons à en savoir plus sur la Cantabrie en suivant ce lien vers notre blog.