Si vous aimez le surf et que vous vivez loin de la plage ou près d’une mer où les vagues ne sont pas suffisamment puissantes, vous comptez sûrement les jours pour vous rendre à un endroit où pouvoir vous adonner à votre sport favori. Et ce paradis du surf est, sans aucun doute, la Cantabrie, où vous profiterez de quatre spots de surf : Ribamontán al Mar, Suances, Noja et San Vicente de la Barquera

Les plages de Cantabrie sont considérées parmi les meilleures d’Espagne pour les amateurs de surf. Le surf de Cantabrie a été l’un des moteurs de ce sport dans notre pays, depuis que l’on a commencé à le pratiquer, dans les années 60. Même si l’origine du surf se situe en Polynésie, où il était considéré comme le sport des rois, en Espagne, les premiers surfeurs, les premières combinaisons de néoprène, les premières planches, les magasins de surf, la première école de surf sont tous nés ici, en Cantabrie, il existe donc une solide tradition et une culture du surf qui s’est consolidée ces dernières années, grâce à la reconnaissance de Ribamontán al Mar comme première réserve de surf d’Espagne.

Ces 20 dernières années, les écoles de surf se sont multipliées et, chaque année, des milliers de personnes viennent en Cantabrie pour apprendre à surfer et à découvrir ce mode de vie.

En Cantabrie, vous pouvez surfer toute l’année car les vagues sont d’une grande qualité et la température moyenne de l’eau est de 17 ºC (13 en février et jusqu’à 24 en juillet). Pour surfer en Cantabrie, il vous suffira de prévoir une combinaison légère en été (un 3/2 ou moins) et une plus épaisse en automne-hiver (4/3 ou 5/3)

Mais quels sont ces quatre paradis de Cantabrie qui ont été déclarés réserves du surf?

La réserve de surf de Ribamontán al Mar

Il s’agit de la première réserve de surf déclarée en Espagne, grâce au caractère exceptionnel de ses brisants littoraux et sa valeur singulière, en tant que patrimoine et ressource naturelle, sportive, socioéconomique et culturelle.

Elle englobe toute la zone des brisants présentant un intérêt pour le surf, le long des localités de Somo, Loredo, Langre et Galizano.

Ribamontán al Mar a joué un rôle décisif pendant les premières années du surf, avec l’installation de ‘Casa Lola’, l’une des premières colonies de surf d’Espagne, où a été commercialisée la première marque nationale de planches, où a été construite la première planche de surf et même où a été fabriquée la première combinaison en néoprène.

Le surf, une grande tradition sur ses plages, étant une ressource touristique indispensable à la localité, celle-ci compte le premier projet de compétitivité touristique d’Espagne relatif au surf. C’est ainsi qu’il est devenu un modèle organisé d’excellence touristique spécifique.

La réserve de surf de Suances

La réserve de surf de Suances jouit d’une reconnaissance officielle de la part des administrations publiques locales depuis sa déclaration, en 2012. Il s’agit de la deuxième réserve de surf de Cantabrie et elle englobe les brisants des plages de Los Locos et La Tablia.

Son environnement surfeur compte parmi les plus enracinés en Cantabrie, avec un bon niveau de surf par rapport à ceux habituels et une carrière de nouvelles valeurs en hausse.

La réserve de surf de Noja.

Noja est la troisième commune cantabre déclarée « Réserve naturelle de surf ». Cette déclaration englobe les zones de Ris (Regollera et San Pedro), Pombera et El Brusco.

Noja est l’une des zones à l’ambiance estivale et nocturne des plus rythmées, avec de nombreux sites intéressants où passer de bons moments. Vous y trouverez également des boutiques et des écoles de surf, à proximité de la plage.

La réserve de surf de San Vicente de la Barquera

La réserve de surf de San Vicente de la Barquera a officiellement été reconnue en 2015. Les brisants de surf qu’inclut cette réserve correspondent à ceux des plages de Merón, Gerra et Oyambre.

Cette déclaration reconnaît ces localités comme un patrimoine et une ressource naturelle, sportive, socio-économique et culturelle unique, au vu de leur valeur stratégique et leur prestige, qui représentent un attrait qui va bien au-delà de nos frontières pour les amateurs de ce sport et ses variantes.

La vue sur le parc national des Pics d’Europe depuis la plage est spectaculaire. Il existe de nombreuses écoles et surf camps.

Et si vous êtes surfeur.se débutante? Pourrez-vous profiter quand même de ces réserves de surf?

Le surf est une activité recommandée pour toute personne aux conditions physiques normales. Il ne s’agit cependant pas d’un sport facile à apprendre et, étant donné que le surf et ses diverses modalités sont généralement pratiqués dans des zones de brisants maritimes, la propre fédération cantabre de surf recommande de s’adresser à une école pour toute initiation. La Cantabrie compte plus de trente clubs de surf dans les principales villes côtières de la région, ainsi que plus d’une cinquantaine d’écoles.

Ces écoles se trouvent dans les principales grèves de la côte orientale et occidentale de Cantabrie et proposent aux intéressés une vaste offre d’activités et de cours pour tous les âges et tous les niveaux. Les écoles de surf louent aussi généralement leur matériel, si vous souhaitez tenter l’expérience, c’est donc l’une des formules les plus économiques. Et étant donné également que le tourisme étranger sur nos côtes s’est développé ces dernières années, de plus en plus d’écoles proposent des cours en plusieurs langues.

Qu’avez-vous pensé de notre parcours parmi les 4 réserves de surf en Cantabrie? L’une de vos favorites fait-elle partie de notre liste ? Dites-nous tout sur nos réseaux sociaux, Facebook, Twitter et Instagram, wavec le #ComparteCantabria.

Venez surfer en Cantabrie, + à découvrir.